Territoires et militants communistes: 2015-16 seminar programme details

Territoires et militants communistes :

approches plurielles et comparées

Centre d’histoire sociale du XXe siècle (CNRS UMR 8058/Université Paris 1)

Organisé par Bernard Pudal, Claude Pennetier, Isabelle Gouarné et Paul Boulland

Séminaire de recherche 2015-2016

Territoires et militants communistes : approches plurielles et comparées

9, rue Malher 75004 (métro Saint-Paul). Bibliothèque Jean Maitron, (6

e étage)

Contact : Barbara Bonazzi (barbara.bonazzi@univ-paris1.fr)

Lors de la création du séminaire « Territoires et militants communistes », nous considérions que la conjoncture scientifique était favorable au développement des recherches sur le communisme : « l’effondrement des régimes “socialistes” des pays de l’Est, les crises internes de la plupart des partis communistes occidentaux, l’ouverture partielle des archives communistes et celles des archives communistes françaises, constituent –écrivions-nous – une occasion qu’il faut savoir saisir pour penser beaucoup mieux qu’il n’avait été possible jusqu’alors l’ensemble des mécanismes emboîtés (locaux, nationaux, internationaux) qui caractérisent l’histoire du communisme. » Ce pronostic a été plus que largement confirmé depuis, comme en témoignent de nombreux travaux, souvent présentés et discutés dans notre séminaire, ainsi que les colloques que nous avons organisés. Plus généralement, quelques évolutions méritent d’être soulignées. À une attention centrée sur le communisme

stricto-sensu s’associent aujourd’hui les recherches qui inscrivent le phénomène communiste, au sens large, dans l’ensemble des dimensions de la vie politique et sociale. D’où notre intérêt pour « 68 », pour les organisations en relation avec le monde communiste, comme l’extrême-gauche, les évolutions du groupe ouvrier, les mutations du militantisme, etc. À l’attention comparatiste, présente dès le début, s’associe une ouverture de plus en plus marquée vers la « civilisation » communiste, en particulier le domaine des « Soviet Subjectivites », vers l’histoire de l’Internationale communiste (rappelons ici la publication du Dictionnaire biographique du Komintern), mais aussi vers les communismes en Afrique, en Amérique Latine ou en Asie, et vers les transferts et circulations au sein du monde communiste. Enfin, l’attention privilégiée aux organisations et aux trajectoires militantes se combine désormais à un intérêt grandissant pour la question « des marxismes » et de leur diffusion dans les sciences sociales et dans le monde social.

Outre la présentation et la discussion des travaux de nos invités, chaque séance s’ouvrira par une séquence de veille scientifique, consacrée aux publications récentes, aux travaux en cours ou aux initiatives (colloques, journées d’études, etc) touchant aux problématiques du séminaire.

PROGRAMME 2015-2016

3 octobre 2015 –

Fabrice Grenard, « Georges Guingouin et le destin contrasté des résistants communistes »

Ouvrage :

Une légende du maquis. Georges Guingouin, du mythe à l’histoire, Vendémiaire, 2014.

7 novembre 2015 –

Magali Delaloye, « Rapports de genre au sein du cercle du Kremlin sous Staline (1928-1953) »

Discutante : Ioana Cirstocea

Publications :

Les bolcheviques se dessinent. L’expression de la virilité dans le cercle du Kremlin, Clio, 2015/1 (n° 41)

Polina Jemtchoujina-Molotov et les femmes du KremlinDe la légèreté à la terreur, Vingtième Siècle. Revue d’histoire 2015/2 (N° 126)

5 décembre 2015 – Fanny Gallot,

Ouvrage :

En découdre. Comment les ouvrières ont révolutionné le travail et la société, Paris, La Découverte, 2015.

16 janvier 2016 – Samuel Hayat, « 1848 et l’invention du socialisme ouvrier »

Ouvrage :

Quand la République était révolutionnaire. Citoyenneté et représentation en 1848, Paris, Le Seuil, 2014.

19 mars – Roman Krakovský, « L’espace et le temps en Tchécoslovaquie communiste »

Ouvrage :

Réinventer le monde. L’espace et le temps en Tchécoslovaquie communiste, Paris, Publications de la Sorbonne, 2014

21 mai – Laurent Coumel, «

Un socialisme des savants ? Scientifiques et inégalités scolaires et universitaires en URSS lors du Dégel khrouchtchévien »

Ouvrage :

« Rapprocher l’école et la vie » ? Une histoire des réformes scolaires en Russie (1918-1964), Toulouse, PUM-Méridiennes, 2014

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: